Alg’Week 2021 : Bernard Kloareg, scientifique et spécialiste des algues marines, nous expliquent leurs bienfaits !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les algues, organismes vivants régnant en milieu aquatique, sont des ressources naturelles pleines de bienfaits sont ignorés. Bernard Kloreg, ancien directeur de recherche de la station biologique de Roscoff et actuel co-président de l’association Merci les Algues !, a étudié toutes les qualités des algues et nous en a fait par lors de l’Alg’Week 2021.

Les algues marines sont des organismes photosynthétiques aquatiques, qui peuvent être classées en 3 catégories : les algues rouges, les algues vertes et les algues brunes. Bernard Kloareg nous explique au cours de sa conférence que les algues sont différentes en fonction de la profondeur de l’eau et de la lumière à laquelle elles sont exposées.

Les algues marines sont confrontées à différents types de stress notamment lorsqu’elles se trouvent sur le littoral. Celui-ci peut être causé par le mouvement de l’eau, la température, la lumière, les perturbations météorologiques et la pollution. Pour résister à ces différents stress, les algues marines ont développé au cours de leur évolution de nouvelles défenses naturelles. Leurs défenses immunitaires ont également évolué afin de combattre le stress biotique auquel elles sont confrontées.

Le champ des bénéfices à tirer des bioressources algales est considérable, et ce dans de nombreux secteurs d’application, de l’agriculture, à l’alimentation, à la santé et au bien-être. De nombreuses avancées dans la recherche scientifique ont été réalisées ces dernières années et le futur me parait encore plus prometteur. C’est en partageant les connaissances sur les algues marines et en promouvant leurs bienfaits auprès du consommateur que nous fédérerons les filières ! 

Bernard Kloareg

La découverte du cycle de vie des algues marines en 1952 et de leur système immunitaire exceptionnelle, on permit d’envisager une utilisation des algues marines en agroalimentaire et en agriculture. Le scientifique évoque la forte évolution du marché de l’industrie des algues en Europe.

Aujourd’hui, on estime le résultat annuel de ce marché à 1 milliard d’euros. Dans ce marché, ce ne sont pas les algues sous forme brutes qui sont utilisées mais principalement des extraits d’algues appelés phycocolloïdes, qui sont des agents texturants. Ces agents texturants vont être utilisés en agroalimentaire par exemple avec pour objectif de remplacer les additifs de synthèse.

Peu à peu, les algues transforment leur vision négative auprès de la population en vision positive. Elles sont notamment appréciées car elles contribuent à des bienfaits nutritionnels en agroalimentaire, à la préparation de biomolécule en agriculture ou de principe actifs et de biomatériaux pour la cosmétique et la nutrition santé.
Bernard Kloarag a fait le choix de s’engager dans l’association Merci les Algues ! afin de valoriser la diversité des qualités que possèdent les algues. Grâce son expertise et ses connaissances, il apporte à l’association une valeur ajouté scientifique non négligeable.

L’association utilise dans ses filières agricoles des solutions alternatives à base d’algues afin de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires en culture et l’usage des antibiotiques en élevages. Découvrez les pratiques agricoles de l’association en cliquant ici.