Les filières / Le ble / les biscuits

LES BISCUITS ISSUS D'UNE AGRICULTURE REGENERATRICE

L'ingrédient surprise : la farine issue du blé Merci les algues !

Blé cultivé sans
insecticide
ni fongicide

Pratique de culture
pour la protection
des sols

Juste rémunération
des agriculteurs

Culture et transformation
dans la même région !

Produire des biscuits avec des ingrédients sains et vertueux

En utilisant des produits Merci Les Algues! tels que la farine pour la conception des gâteaux, Marie-Laure fait le choix d’engager Maison Le Goff au cœur de la transition agroalimentaire. Maison Le Goff est la preuve qu’il est possible de consommer des gâteaux et biscuits tout aussi gourmands que responsables ! 👍

Marie-Laure, Maison Le Goff

UNE CULTURE DE BLE MERCI LES ALGUES !

Pulvérisation de produits à base d'algues

  • Renforcement de la plante face au stress abitotique
  • Nutrition de la plante
  • Fertilité et vie des sols

Démarche Agro-Écologique

  • Assurer la conservation des sols
  • Densité de semis moyenne
  • Rotation de cultures
  • Utilisation de variétés de culture plus résistantes

Juste rémunération des agriculteurs

  • Un contrat de reprise du blé est fixé tous les ans en concertation avec les agricutleurs
  • La rémunération tient compte des couts de production du blé et du cour du blé

UNE FILIERE D'ACTEURS ENGAGES

L’itinéraire de culture du blé intègre des solutions algo-sourcées. Le blé est ainsi cultivé sans insecticide, ni fongicide de synthèse du semis à la récolte. En sélectionnant des variétés de blé plus robustes, en accompagnant l’agriculteur vers des pratiques soutenants la vie des sols, la biodiversité, en intégrant des solutions algo-sourcées à des stades clés du développement de la plante.

Des agriculteurs engagés pour l’avenir ont été sélectionné pour développer une farine responsable issue de la filière blé Merci les Algues !.

Paulic Meunerie, située en Bretagne, a été le premier adhérent à se lancer dans cette aventure. La farine Paulic x Merci les Algues ! est actuellement commercialisée dans tous les Super U de Bretagne ainsi que par Omie, une épicerie en ligne qui accorde une attention particulière à l’impact environnemental.

 

La farine responsable peut être incorporée dans la préparation de différents produits comme des biscuits, des crêpes… Aujourd’hui, plusieurs transformateurs comme La Maison Le Goff, Les biscuiteries Kerlann, La crêperie Bernard Jarnoux, font confiance à l’association et à la qualité de la farine ©Merci les Algues pour les intégrer à leur recette. Les biscuits de la Maison le Goff et les crêpes de la Crêperie Bernard Jarnoux sont en vente dans les rayons des magasins Système U de Bretagne depuis Juin 2021.

Prochainement...

©Merci les Algues continue son développement vers de nouvelles filières végétales.

Thomas Demarquilly, agriculteur et brasseur dans le Nord de La France, souhaite fabriquer une bière Merci les Algues ! à l’aide de sa prochaine récolte d’orges. Tout comme la filière blé, les produits algo-sourcés sont pulvérisés sur les cultures afin de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires. La bière sera disponible à la vente début 2022.

On répond à vos questions !

Non les algues ne sont pas épandues telles quelles sur les cultures. Il est essentiel de les transformer après récolte ou culture pour qu’elles conservent leurs principes actifs.

Les produits algo-sourcés ne remplacent pas les pesticides mais donne aux plantes les moyens de mieux se défendre face aux diverses agressions, c’est en jouant sur la fertilité des sols et sur la vitalité de la plante qu’on aide cette dernière à mieux résister.

Dans la création de filière Merci les Algues ! il est essentiel d’être transparent sur les coûts et les rémunérations de chaque acteur. En réunissant les différents acteurs des filières, une calculette de coûts a été mise en place afin de déterminer un prix fixe d’achat du blé stable pour 3 ans. Ainsi l’agriculteur bénéficie d’une juste rémunération.

Suivez-nous sur les réseaux, pour ne pas en perdre une miette 🙂